Focus sur le rendez-vous du 11 mai, « Ensemble construisons notre cœur de village », le premier d’une série de quatre !

Une mobilisation encourageante, merci à tous !

Trente-cinq personnes ont participé activement à l’atelier, qui s’est déroulé sur la place de la Gendarmerie.  A celles-ci s’ajoutent une dizaine de personnes, qui ont assisté partiellement à l’atelier, qui était ouvert à tous et à tout moment.

Les participantes (1/3) et participants ont déploré que le groupe ne reflétait pas toute la diversité des habitants car les moins de quarante ans n’étaient pas représentés. Il est supposé que les prochains rendez-vous qui se dérouleront en fin de journée et en matinée le samedi, conviendront mieux aux actifs.

Néanmoins le groupe du 11 mai était composé de résidents à l’année et de résidents saisonniers, de propriétaires et de locataires, d’habitants du bourg et des hameaux, tous soucieux de l’avenir de leur cœur du village.

La transcription de la production collective du 11 mai est disponible ici en téléchargement.


L’objectif de la démarche est de mieux comprendre le fonctionnement actuel de la place et de recueillir avec les habitants des « ingrédients », pour un aménagement pertinent plutôt que de dessiner l’aménagement lui-même.

Lors de cette première rencontre les participants ont dressé un portrait de la place.  Les ateliers qui se succèdent vont se nourrir de la production des groupes précédents.  Les échanges du 11 mai ont été abondants et se sont déroulés dans un climat bienveillant et constructif, ils constitueront le point de départ de l’atelier du 22 mai.

Au fil des rencontres, le but est d’aller toujours plus finement dans le questionnement des attentes, des usages, du fonctionnement.  A terme, il s’agit d’avoir anticipé plusieurs scénarii et d’avoir identifié les éléments clefs.

L’enjeu est de taille, puisque ces éléments serviront de base pour la rédaction d’un « cahier des charges citoyen » (*). Ce document conditionnera le cadre d’intervention d’une équipe (architecte, paysagiste, urbaniste) qui aura en charge le travail de conception approfondie de l’aménagement, le dessin technique et la réalisation des travaux.

(*) Le cahier des charges est un document qui doit être respecté lors de la conception d’un projet. Il est qualifié ici de citoyen pour le distinguer du cahier des charges technique.

 

7 réflexions sur « Focus sur le rendez-vous du 11 mai, « Ensemble construisons notre cœur de village », le premier d’une série de quatre ! »

  1. Remonter la place au niveau de la rue. Parking en dessous et park au-dessus. Cela créera un vrai coeur pour le village. Mettre le café en face dans le garage des Quinsac.

    • Nous vous invitons à participer à l’un des ateliers prévus en mai et juin afin de partager vos attentes et suggestions avec les autres citoyens.

  2. Loin de moi d’agréer un projet de parking à deux étages ce qui serait absurde et rétrograde quand on pense à l’avenir de la voiture, au problème de pollutions, y compris sonore, et enfin à l’esthétique du bâtiment : une horreur qui n’a pas sa place dans un village typique et original. la vocation de cette place est de favoriser des rassemblements de population soit pour débattre, soit pour les jours de marché ou des évènements festifs, bals , concerts,expositions. je ne serais pas contre qu’une partie de la place soit couverte par une structure légère et démontable , mais je préfèrerais qu’on y plante des arbres chataîgners ou mûriers qui sont représentatifs de la végétation locale et de l’histoire économique du pays.Qu’on y mette des bancs, et aussi qu’on y construise une sorte de kiosque à musique ou théâtre de plein air à ciel ouvert pour des spectacles ou des concerts.Une fontaine avec un large bassin serait aussi le bienvenu puisque les gens comme les plantes auront besoin de cette eau. Merci de votre écoute.!

    • Nous vous invitons à participer à l’un des ateliers prévus en mai et juin afin de partager vos attentes et suggestions avec les autres citoyens.

  3. Avant d’envisager des travaux d’ordre phénoménal il serait plus judicieux de s’occuper des adductions d’eaux.Vous allez détruire l’ame du village et à quel prix.Francis Rocher le mas des Hortals.

    • Bonjour. Rien de ‘phénoménal’ ne s’est profilé à l’horizon lors des ateliers qui se sont tenus les 11 et 22 mai. Vous êtes invité à relire plus attentivement le compte-rendu de l’atelier du 11 mai. Celui de l’atelier du 22 mai sera disponible dans quelques jours. Mieux: venez donc exposer vos inquiétudes aux quelques dizaines d’habitants qui ont participé ou participeront encore à ce travail de co-construction du projet au cours des deux ateliers prévus en juin. Quant au réseau AEP, auquel nous avons déjà consacré énormément d’efforts depuis le début de notre mandature, préoccupés en effet par son état de vieillissement, une seconde phase de travaux vient d’être financée et débutera sous peu. Nous nous tenons à votre disposition en mairie, sur rendez-vous, pour plus de précisions à ce sujet, si vous le souhaitez.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*

code